Chien, mammifère, vertébré, Canidae, race de chien, carnivore, chiot teckel brun, museau, chien de compagnie, teckel, petit chien brun en forêt aux oreilles tombantes
Santé des chiens 01.06.2021

Hernie discale chez le chien - Prévenir et reconnaître les problèmes discaux

Thomas by Thomas, Thomas a contribué au savoir-faire technique de dogbible et n'est pas seulement enthousiaste à propos du Japon, il appelle aussi le Shiba son chien préféré, qui, espérons-le, sera bientôt autorisé à s'installer dans son jardin sur le toit.

Hernie discale chez le chien - prévenir et détecter les problèmes discaux.

Aujourd'hui sur le blog du chien vous apprendrez tout sur le disque intervertébral, le chien hernie discale et d'autres choses importantes pour faciliter le diagnostic et la prévention / reconnaissance.

La mission des disques intervertébraux

Les disques intervertébraux servent, entre autres, à protéger la colonne vertébrale en absorbant les chocs. En outre, ils sont responsables de la mobilité de la colonne vertébrale. La colonne vertébrale de votre chien est constituée de nombreuses vertèbres. Pour éviter que les différentes vertèbres ne frottent les unes contre les autres, des disques intervertébraux se trouvent entre elles et protègent les vertèbres lors de chaque mouvement. Dans chaque disque intervertébral, un noyau gélatineux empêche l'usure des corps vertébraux et sert d'amortisseur en cas de vibrations et de secousses.

Hernie discale du chien shutterstock.com / Ody_Stocker

La structure du disque intervertébral

Un disque intervertébral (Discus intervertebralis) comporte un anneau extérieur de tissu cartilagineux et un noyau de masse gélatineuse. Avec les muscles et les articulations, cela lui permet de s'étirer, de s'étendre et de se plier dans différentes directions. Mais les disques intervertébraux ne permettent pas seulement le mouvement, ils en ont également besoin pour rester élastiques. Le noyau gélatineux du disque peut absorber l'eau des tissus environnants pendant le mouvement, ce qui permet aux disques de rester souples et nourris.

Si votre chien bouge trop peu, les disques intervertébraux manquent rapidement de l'eau nécessaire pour remplir leur rôle de tampon, mais aussi pour être alimentés en nutriments dissous dans l'eau.

Principes de base et causes des hernies discales

Comment une hernie discale peut-elle survenir chez le chien ?

Si l'anneau de cartilage fibreux qui entoure le noyau gélatineux se fragilise en raison d'un mauvais approvisionnement et ne peut plus résister à la contrainte, cela a des conséquences. Au point le plus faible de l'anneau fibreux, le noyau gélatineux se bombe vers l'extérieur et appuie sur les nerfs, les vaisseaux sanguins qui alimentent les nerfs ou la moelle épinière. Une telle hernie discale (prolapsus discal) peut avoir d'autres causes que le manque de nutriments dû au manque d'exercice : Même en cas de carence générale en nutriments chez le chien, les nutriments dont ont besoin les disques intervertébraux font bien sûr également défaut, ce qui peut conduire à une sous-alimentation des disques intervertébraux.

Les particularités anatomiques de certaines races de chiens jouent également un rôle dans l'apparition d'une hernie discale.

Symptômes et diagnostic d'une hernie discale

Les symptômes suivants indiquent une hernie discale plus ou moins prononcée chez votre chien :

  1. Même dans le cas d'une hernie incomplète, où le noyau gélatineux ne fuit pas mais où l'anneau lui-même appuie sur les nerfs, votre chien aura beaucoup de douleur. Selon l'emplacement de l'hernie discale, il présentera une faiblesse et une posture de garde d'un ou des deux membres postérieurs.
  2. Si l'hernie se situe plutôt au niveau de la colonne cervicale, votre chien manifestera une douleur intense rien qu'en mettant le collier.
  3. Si l'hernie est complète, il y aura une paralysie des membres postérieurs, rarement des membres antérieurs.

Votre chien ne peut plus se tenir debout. Selon la localisation du prolapsus, il peut également y avoir une perte de contrôle de la vessie et de l'anus et votre chien peut ne plus être en mesure de retenir ses selles et son urine.

Paralysie du teckel Hernie discale shutterstock.com / otsphoto

En principe, tout chien peut développer une hernie discale dans des conditions défavorables. Néanmoins, certaines races de chiens présentent un risque accru de prolapsus discal en raison de leur physique. Les chiens aux pattes courtes et au dos long, tels que les teckels, les bassets et les cockers, sont souvent touchés par la boiterie dite du teckel. Déjà en raison des symptômes clairs, vous pouvez deviner si votre chien a une hernie discale.

Cependant, pour diagnostiquer avec certitude une paralysie du teckel, votre vétérinaire doit effectuer une radiographie. Les maladies neurologiques chez les chiens peuvent provoquer des symptômes similaires. Il convient d'écarter ces causes et d'autres encore.

Thérapie et prévention des hernies discales

L'excès de poids, la montée des escaliers et le manque d'exercice sont à éviter à tout prix, surtout chez les petits chiens, afin de prévenir une hernie discale. Cependant, un prolapsus discal ne peut être évité dans tous les cas.

Tant dans la naturopathie que dans le traitement médical conventionnel, on utilise principalement des médicaments contre la douleur et des anti-inflammatoires. Au début, le repos absolu est essentiel. Néanmoins, la physiothérapie doit être entamée très tôt afin que votre chien se muscle lentement et retrouve sa mobilité.

Le chemin de la guérison est souvent long, mais avec un ami à vos côtés, aucun chemin n'est trop long...

Image de la bannière : shutterstock.com / Shedara Weinsberg
Merci de votre lecture
Abonnez-vous à notre newsletter,
pour rester toujours informé des tendances canines.
Nous n´enverrons pas de spam à votre boîte de réception ! Nous ne vendrons ni ne louerons votre adresse électronique.
Pour plus d´informations, consultez notre politique de confidentialité.